Le carburant occupe un pourcentage important dans le budget total annuel d’une famille propriétaire d’une voiture. De ce fait, le prix d’une surconsommation se fait réellement ressentir ne serait-ce que pendant quelques jours de l’année uniquement. Si ce problème vous concerne, voici quelques points à vérifier pour vous aider à gérer le souci.

Les accessoires banals et pièces dont vous ne soupçonnez pas qui sont en cause

Il y a certaines choses défaillantes ou trop souvent utilisées sur la voiture, dont vous ne soupçonnez pas, qui, à la longue peuvent finir par vous ruiner. Premièrement, il y a les pneus. Assurez-vous que ces derniers soient parfaitement gonflés, même sur gonflés en cas de long trajet ou de voiture surchargée, avant de prendre la route. Si la pression est insuffisante, elle va augmenter la résistance au roulement et causer une augmentation de la consommation. Ensuite, vous pouvez enlever les accessoires extérieurs comme les galeries, les coffres de toits ou les portes-vélos lorsque vous rentrez de vacances. Laissez-les là où ils sont, ils entraînent une surconsommation de plus de 10 %. Enfin, il y a la climatisation. Ce dispositif électrique est alimenté par la voiture et il est l’une des causes majeures de la surconsommation. Pour y remédier, vous pouvez aérer la voiture et la stationner à l’ombre, ce qui vous éviterait de l’utiliser surtout sur une courte distance, car la dépense sera la même.

Votre attitude de conduite

Après avoir vérifié ces accessoires, pensez maintenant à votre « façon de conduire » pour voir si le problème ne vient pas de là. Tout d’abord, vous devez commencer calmement. Démarrez en douceur, car vous risquez de dérégler le système en entraînant une consommation totalement inutile et gardez cette cadence sur 5 kilomètres environ. En procédant ainsi, vous appréhendez les ralentissements et mettrez de côté les freinages inutiles surtout dans les bouchons. Ensuite, lorsque vous chargez votre voiture, comme lors d’un voyage, n’emportez que le strict nécessaire. Cela parce que trop chargée, elle consomme davantage, surtout si vous n’allez pas rouler en terrain plat. Et enfin, vous pouvez choisir de rouler à demi-plein, ce sera des kilos en moins qui ne surchargera pas le véhicule, et limitera la consommation de carburant.

Assurez-vous que votre voiture est bien entretenue

Une voiture mal entretenue peut provoquer, naturellement, une surconsommation de carburant. Les pièces défectueuses ou sales causent beaucoup de tort au véhicule et s’attaquent ainsi à votre facture d’essence. Pensez à respecter le temps et la fréquence de vidange en changeant à chaque fois le filtre huile et filtre à air. En effet, encrassés, ils détériorent la qualité de l’huile circulant dans le moteur même si celle-ci est de bonne qualité. Ensuite, vérifiez les bougies. Normalement, ces vérifications doivent se faire après 60 000 km, mais le contrôle peut se faire, avant un grand voyage par exemple. Dans ce cas, les nettoyer par le biais du sablage serait le bienvenu. Lorsqu’elles sont en bon état, elles garantissent un meilleur fonctionnement du moteur. En même temps, n’oubliez pas de vérifier l’écart entre les deux électrodes. Et enfin, faites vérifier par un professionnel les réglages d’allumage et carburation. Mal faits, ils entraînent une importante surconsommation et aussi, une importante émanation de CO2, qui impactera négativement l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *