Faire le choix entre un scooteur électrique et thermique n’est pas évident pour les personnes qui ne s’y connaissent pas. En effet, l’un comme l’autre, ces deux appareils présentent aussi bien des avantages que des inconvénients. Cet article va comparer certaines caractéristiques de ces deux types de scooteurs afin de vous aider dans votre choix et vous permettre de vous positionner sur un choix précis avant l’achat.

Qui est le plus rentable en matière d’énergie ?

Commençons par le scooteur électrique. Il est alimenté par une batterie rechargeable à partir d’une prise secteur de 220 V – 16 A. Sa charge dure environ 3 heures pour atteindre la charge maximale et peut se faire à domicile ou sur les bornes de recharge publique. Le deuxième cas ne coûtera rien pour le propriétaire. Par ailleurs, la batterie de la bécane se change tous les 15 000 à 40 000 km, selon le modèle. Quant au scooteur thermique, il utilise un moteur qui fonctionne à l’aide de carburants classiques, notamment de l’essence. Un scooteur qui roule à l’électricité présente ainsi un net avantage au niveau de l’économie d’énergie, car pour 100 Km, on peut compter 0,20 euro d’électricité contre 3,5 euros de carburant pour un scooteur thermique.

Qu’en est-il de la performance ?

En matière de performance, un scooteur électrique dispose d’une accélération plus élevée que celle d’un scooteur thermique. Mais également, cet appareil écologique ne nécessite pas un préchauffage et arrive à démarrer en un temps record. Cependant, sa vitesse reste limitée, car la plupart n’excèdent pas les 50 kilomètres à l’heure. De l’autre côté, un scooteur thermique est à même de rouler beaucoup plus vite par rapport à son rival. Si un 50 cm3 peut atteindre une vitesse de pointe de 60 km/h, un 125 cm3 dépasse facilement les 120 km/h. Ce type de scooteur offre aussi un large choix de puissance, car il varie entre 50 cm3 et 650 cm3. Toutefois, la conduite de ce genre d’engin présente un petit problème pour certaines personnes puisqu’elle nécessite un permis de conduire quand il dépasse les 125 cc.

Quid du prix de ces deux engins

L’appareil roulant à l’électricité dépasse largement celui qui carbure à l’essence si on parle de prix. Il faut en effet, compter dans les 1 500 euros pour une entrée de gamme et plus de 4 000 euros pour un milieu et haut de gamme. Cependant, pour l’achat d’un scooteur électrique, un consommateur peut bénéficier d’une prime de 100 euros ou de 1 000 euros selon la puissance de l’engin. Pour le modèle thermique, on peut s’en acquérir à partir de 1 000 euros.

Qu’en est-il de l’entretien ?

Comme tout engin qui fonctionne à l’électricité, un scooteur électrique nécessite peu d’entretiens. Cela s’explique notamment, par le nombre restreint de pièces mécaniques qu’on retrouve sur la bécane. Ainsi, les principaux éléments à réviser sont les freins, les pneus et l’éclairage. De plus, maintenir cet appareil en bon état ne coûte pas cher. À l’inverse, pour garder un scooteur thermique dans sa meilleure forme, son propriétaire doit veiller à entretenir différents éléments à l’instar du moteur, de la transmission, de la courroie et beaucoup d’autres. Il s’agit donc, d’une opération plutôt complexe et plus onéreuse. On doit aussi disposer d’un carnet d’entretien pour le scooter thermique afin de garder sa performance sur le long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *