Les tricycles à moteur attirent la convoitise auprès des novices de la moto. Si auparavant, l’utilisation de ces engins n’exigeait pas un permis de conduire dorénavant, les pilotes devront disposer du permis adéquat pour conduire un tripode de plus de 15 kW. À noter qu’en plus d’être lourde, la puissance de ces motos surpasse largement celles des 2 roues.

Bien choisir son scooter à 3 roues

Avant d’acheter un scooter à 3 roues, il est nécessaire d’observer quelques critères essentiels. Avant de partir sur la route avec ce type de tripode dans ce cas, il est nécessaire que vous le testiez avant tout chez le concessionnaire. Pour votre sécurité, vos pieds doivent atteindre le sol sans faire le moindre effort. Par ailleurs, avoir une bonne posture sur la machine est également indispensable. En effet, pour bien conduire il est nécessaire d’être assis confortablement. Après ces évaluations, le choix de la puissance va se baser sur l’environnement où vous désirez utiliser le scooter. Dans un milieu urbain par exemple, les motos qui roulent entre 90 km/h et 120 km/h satisferont vos besoins. À part cela, le poids de l’engin doit être conforme à vos forces. Essayez de pousser le scooter avec les mains, moteur éteint, pour le savoir. Dans toutes les situations, il est recommandé de maitriser sa moto qu’elle soit en état de marche ou pas.

Ce qu’il fait connaitre de ses fonctionnements

Les scooters tripodes sont équipés d’une option qui simplifie la conduite ainsi que l’arrêt qui se fera de manière aisée. Le « roll-block » rend facile sa conduite dans les virages. Le motard va également bénéficier d’un comportement stable dans les lieux assez étroits à l’aide de ce système. Et au lieu de poser les pieds à terre dans les embouteillages ou pendant le stationnement, le roll-block va aussi servir de béquille. Par ailleurs, les amateurs de ce type de véhicule à moteur doivent bien comprendre le fonctionnement respectif de freins du tripode. Le levier du gauche assurera la commande du freinage avant tandis que celui de droite va gérer le freinage arrière. Le frein à pédale qui est propre aux tricycles garantis quant à lui, le blocage de l’avant et de l’arrière.

Comment manier un scooter à 3 roues ?

Tout d’abord, les équipements de sécurité sont strictement recommandés pour les utilisateurs de moto. Le casque protègera votre tête en cas d’accident et vous assurera une nette visibilité face aux intempéries. De même, le gant va vous servir d’antichoc et améliorera votre tenue du guidon. La conduite de ces engins nécessite également de l’entrainement. Le pilote doit apprendre à faire un cercle étroit, c’est le déplacement en huit. Ces exercices vont aider les motards à perfectionner la conduite même dans un lieu bondé. Concernant l’inclinaison, les scooters à 3 roues sont aptes a réaliser un angle de 40 degrés. Cette capacité facilite l’entrée dans les tournants même pour les virages en U. Par contre, il est impératif de savoir que pendant l’inclinaison, freiner est strictement interdit. La masse du pilote est transférée brusquement en avant en cas de freinage. Par conséquent, la moto doit être droite avant de freiner afin d’éviter un accident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *